Mauvais achat: tailles-haies téléscopique Gardena THS 500/48

Vu que mon jardin est entouré de haies de troènes, et que les voisins souhaitent tous une hauteur de 2 mètres, j’ai fini par craquer pour un taille-haies télescopique afin de ne plus devoir grimper sur une échelle.

J’ai acheté l’unique modèle trouvé en magasin: Gardena THS 500/48, “prix imposé” 229,99€ en Belgique

C’est un échec sur toute la ligne.

C’est lourd, ça fait du mauvais travail, et finalement on doit quand même sortir l’échelle pour ramasser les branches tombées sur l’épaisseur de la haie.

Voici l’outil:

Outre le poids à devoir tenir à bout de bras, l’ergonomie de la poignée est déplorable. Il est malaisé de porter la poignée à hauteur de la taille. Un harnais aurait été le bienvenu.

A bout de bras, on n’a aucune précision sur le travail effectué, et surtout, il y a un gros défaut de conception.

La lame est munie d’une butée fixe à son extrémité, afin de ne pas percuter par exemple un mur avec le bout de lame en mouvement.

Détail:

Comme on peut bien le voir, les branches qui se trouvent entre la dernière dent de coupe et la pièce verte en plastique ne seront jamais coupées.

Si la haie est suffisamment épaisse, ou le long d’un mur, ces branches ne seront pas coupées, mais de plus elle vous empêchent d’aller plus en avant, et font pivoter l’outil sur lequel vous ne pouvez opposer quasiment aucune résistance, vu le bras de levier.

Bref tant que les ingénieurs ne sont pas un peu plus ingénieux, je dois absolument déconseiller cet achat.

Pour comparaison, voici des photos de mon bon vieux taille-haies Black et Decker, qui doit avoir une dizaine d’années.

Ici on voit bien que la dernière dent de lame chevauche la partie fixe en métal à l’extrémité, et cisaille bien les branches jusqu’au bout de la lame.

Ca fait un monde de différence.

 

Socle de lampe halogène en béton ? Explosé !

Bonjour,

Petit incident peu banal… Le lest en béton plastifié qui vole en miettes, et en effet, le béton s’avère être extrêmement friable, et le plastique qui l’entoure se désintègre dès qu’on le touche. De ce fait le moindre effort un peu sérieux sur les tiges filetées a explosé tout ça.

et l’autre partie

Réparation avec les moyens du bord: c’est de la barbotine de jointoyage et un entrelacs de fil de fer pour le ferraillage. Les trous sont marqués avec deux bouts de tuyau d’arrosage et faudra les éliminer après durcissement.

Après durcissement et serrage des écrous, la lampe est parfaitement stable..

 

Domoticz, Zigbee, Sonoff, Tasmota, Raspberry Pi…

Ca fait un bail que je suis resté silencieux à propos de mon installation Domoticz (voir ici)

Pour rappel mon Domoticz tourne sur un Raspberry Pi 3B équipé d’un adaptateur PiZiGate, et mes périphériques sont: IPX-800, divers Sonoff, et des bidules Zigbee.

Entre-temps j’ai acheté un petit SSD (32€) et un adaptateur USB2-SATA (7€). En effet je n’ai pas envie d’attendre que la carte micro-SD de 8GB me claque entre les mains en raison de sa lente et inévitable usure.

J’ai installé un détecteur de fumée Zigbee, la transmission d’alerte par Telegram fonctionne.

Le dernier Sonoff Basic R2 que j’ai acheté n’a pas voulu fonctionner avec ESPeasy. Du coup j’ai essayé Tasmota et je l’ai adopté.

Enfin nous avons commandé des stores, et j’ai demandé une livraison avec moteur classique commandé par fil (et non avec une télécommande propriétaire Somfy). En attendant la livraison et l’installation, j’ai déjà préparé la commande à distance.

Pour chacun il y aura un relais Wifi à 2 canaux avec relais inverseurs à contact sec, avec la ferme intention de les flasher avec Tasmota comme j’ai fait précédemment avec les derniers Sonoff. Et surprise, alors que la photo montrait clairement les petits trous dans le circuit imprimé pour y brancher un câble série, le modèle que j’ai reçu en fait défaut !

Déception ! Du coup je me suis intéressé à piloter Domoticz > IFTTT > eWelink > relais et j’y suis arrivé avec un certain succès. Sauf que… eWelink est payant si on veut l’interfacer, statut VIP 10$/an ; et IFTTT est devenu payant si on veut avoir plus que 3 scripts, statut Pro 2$/mois !

Tout ça pour avoir un relais qui s’actionne avec 5 secondes de retard, voire plus, et être à la merci d’une défaillance de l’accès internet, de IFTTT, et/ou de eWelink. Payer et devoir dépendre des autres, non merci ! C’est l’occasion de rappeler tout le mal que je pensais de l’application eWelink qui demande de se foutre (virtuellement) à poil devant son appareil.

Après d’intéressantes lectures sur internet, notamment de data sheets du PSF-B04 en chinois (identification du chip en montage surélevé), je sors mon fer à souder équipé de sa panne la plus fine, pour souder 4 fils dont deux sur des pattes de circuit de 1 mm de large. Ceci me donne accès à GND (zéro volt), Vcc (+3.3) et les classiques TX et RX. Et hop, ça y est Tasmota est flashé dans l’appareil !

 

Je déclare cet appareil comme un Sonoff 4CH Pro même s’il n’a que 2 sorties.

Au niveau du câblage qui est prévu pour le store électrique, le relais 1 amène le courant ou le coupe, et le relais 2 est utilisé comme inverseur pour activer un moteur ou l’autre. Il est donc impossible de commander à la fois la montée et la descente, et il ne faut pas dépendre d’une fonction “interlock” du relais.

A ce stade, on peut commander les relais au moyen de la télécommande RF433 qui est livrée avec (si on a choisi ce modèle bien sûr), ou bien avec les boutons sur l’appareil, ou bien à partir de la page Web Tasmota à l’adresse IP où il se trouve. C’est peu convivial et uniquement une solution de secours.

On va lui ouvrir l’horizon. Dans Domoticz, on déclare 2 switches on/off virtuels à partir de Setup > Hardware > Virtual Sensors, et pour ces 2 switches, on leur donne un nom à chacun et la commande HTTP qui actionne le switch (ou MQTT pour ceux qui l’ont implémenté).

 

[Edit: avec MQTT configuré sur Tasmota, les On et Off Actions sont superflues]

On peut maintenant créer une ou plusieurs scènes où on va actionner ces switches pour en faire ce que l’on veut.

J’ai commandé des boutons Zigbee (ici ou ici ou autre modèle ici)

et la petite notice en chinois bien sûr, ici la page qui montre comment l’ouvrir pour changer la pile

Appairage:

Ces boutons différencient le simple clic et le double-clic. Celui-ci supporte aussi le triple et quadruple-clic, tandis que d’autres modèles reconnaissent un appui long. Je vais utiliser le simple-clic pour actionner le store (en inversant le sens) et le double-clic pour un arrêt immédiat. J’ai essayé avec des scènes et des scripts Blockly sans y arriver. Finalement un script dzVents de quelques lignes fait le travail à merveille

return {

   on = { devices = { 94 }},        -- idx of button

   execute = function(dz, item )
           dz.log("state of " .. item.name .. " is " .. item.state)
           if item.state == "1 Click" then
            dz.devices(73).toggleSwitch()    -- idx of up/down switch
            dz.devices(72).switchOn()      -- idx of power switch
        elseif item.state == "2 Click" then
            dz.devices(72).switchOff()    -- idx of power switch
        end
   end
}

Un mot d’explication:

Si le bouton idx=94 est activé, le script est exécuté. Si l’état est “1 Click” alors on inverse le switch2 (idx=73) pour monter/descendre et on allume le switch1 (idx=72) qui donne l’alimentation électrique. Lors de l’action “2 Click” (arrêt du store) le switch 1 est éteint.

En outre un timer de 17 secondes avait été mis sur le switch1, à régler quelques secondes de plus que l’ouverture ou la fermeture complète, ainsi on ne laisse jamais le store sous tension en permanence.

A remarquer que l’utilisation directe des boutons sur les relais, ou des télécommandes RF433 n’informent pas Domoticz de cette action. Une commande MQTT telle que ‘domoticz/in’ avec un payload ‘{ “idx” : 72, “nvalue” : 0}’ permet de changer l’état dans Domoticz sans que Domoticz n’envoie en écho (et possiblement en boucle infinie) un ordre d’extinction au relais.

Au niveau de Tasmota, avec les configurations MQTT et Domoticz complétées, plus aucun échange en http n’est encore nécessaire. La réactivité est bien meilleure et fiable dans les deux sens.

 

Lave-vaisselle IKEA (en fait Electrolux) et code d’erreur i20

Lave-vaisselle en panne. Modèle IKEA SKINANDE, qui possède une étiquette avec le logo d’Electrolux (911536047) . AEG, Electrolux, Frigidaire, ces marques proviennent des mêmes usines.

Après un comportement erratique avec le remplissage et la vidange il s’est définitvement obstiné à faire fonctionner la pompe de vidange en début de cycle, mais trois fois 90 secondes, suivi d’un arrêt sur code d’erreur i20. Le circuit de vidange fonctionne bien, le tuyau n’est pas plié et la pompe fonctionne très bien, l’eau est évacuée.

J’incrimine immédiatement le pressostat qui doit détecter le niveau correct de l’eau. Il n’est pas rare que le petit tuyau qui relie le pressostat à la cuve soit obtrué avec des débris ce qui produit des comportements comme celui-ci.

Mais je ne trouve pas de pressostat dans ce lave-vaisselle !

J’ai d’abord suspecté un composant : OVI capteur de turbidité de l’eau. J’ai acheté la pièce de remplacement et ce fut inutile, le problème a persisté.

La photo montre le composant original OVI en haut à gauche du bol, il est de couleur verte, montré avec son connecteur blanc.

J’ai posté un message dans le forum commentreparer.com et un internaute très sympa m’a posté des réponses et des documents qui m’ont mis sur la voie.

J’ai obtenu par ailleurs de la firme bruxelloise misterpieces.be (que je salue au passage, ces gens sont aussi extrêmement sympathiques) un éclaté de mon lave-vaisselle où il y a effectivement une pièce (n° 12 sur l’éclaté) qui pourrait être celle que je cherche.

Retour à 4 pattes sous la machine.

Et là bingo ! je la trouve, elle crevait les yeux. J’agrandis la vue précédente et c’est la pièce entourée plus bas:

Le voilà mon pressostat ! Il était clipsé directement sur le bol réceptacle !
Allez, encore deux photos:

Après avoir retiré des crasses gluantes avec un cure-dents, puis un peu de vinaigre versé dedans et que je laisse agir pendant une demi-journée, puis rinçage avec un petit jet d’eau (en préservant la partie sèche de la pièce), il y a encore quelques crasses qui sortent, …  et oui ça refonctionne !!

 

 

Domotique, ajout de Zigbee

Mon installation domestique est basée sur Domoticz, qui tourne sur un Raspberry Pi 3B+.

Je tiens absolument à ne dépendre d’aucun fournisseur Cloud bien que je sois convaincu qu’ils font des solutions très sexy et abouties.

Autour de celui-ci :

un IPX-800 acheté il y a environ 5 ans placé sur rail DIN dans le tableau électrique, (8 entrées, 8 sorties relais NO/NC, 4 entrées analogiques)

ipx800

puis plusieurs Sonoff reflashés avec ESP Easy.

Sonoff Pro 4ch

J’ai acquis un interface Zigbee qui se connecte directement sur le Raspberry Pi et utilise en fait le port série. Celui-ci est vendu par la société française Zigate.fr et l’objet porte le nom de PiZigate.

    

Qu’est-ce que Zigbee ?

Zigbee est un protocole de communication sans fil, à très faible consommation électrique. Dans un réseau Zigbee se trouvent d’une part des appareils connectés au secteur électrique (lampes, prises, etc) et d’autre part des appareils fonctionnant sur pile (détecteur d’ouverture de porte, détecteur d’inondation, bouton poussoir, capteur de température/hygrométrie, etc). Les appareils sur secteur se chargent de relayer les signaux transmis par les petits appareils à pile afin de former un réseau maillé et que tout puisse communiquer même s’ils sont trop loin de la base, pris individuellement.

Que peut-on utiliser avec Zigbee ?

Parmi d’autres, les éco-systèmes Philips Hue et Ikea fonctionnent avec Zigbee. Dans les marques chinoises on trouvera notamment tout un assortiment sous la marque Aqara. C’est d’une qualité de finition irréprochable, et les prix sont attractifs.

ampoule multicolore blanc chaud à blanc froid


détecteur d’inondation


détecteur d’ouverture de porte


capteur de température, hygrométrie, pression atmosphérique

Ca fonctionne de manière fiable, au doigt et à l’oeil !

 

Robot Tondeuse Worx WG791E – erreur de conception ? matériaux de mauvaise qualité ? obsolescence programmée ?

En juillet 2015 j’ai fait l’acquisition d’un robot tondeuse de marque WORX, modèle WG791E.

Nous l’avons surnommé Pacman, parce que ça lui va bien.

Trois mois plus tard il tombait déjà en panne totale, car malgré le capteur de pluie cet imbécile continuait à tondre même sous notre drache nationale (pluie abondante en belge). Du coup il a pris l’eau, et l’électronique ou bien les moteurs, n’ont pas trop apprécié.

Retour en réparation chez Teknihall qui me l’a remis en état sous garantie, enfin presque. Il y avait plusieurs vis qui n’avaient pas été serrées, et un truc bidule (*) se baladait dans l’appareil. Depuis la réparation, Pacman suit des trajectoires courbes mais il tond. Sans doute un moteur de roue provenant d’un autre lot.

Depuis lors j’ai subi une deuxième panne, le transfo de la base de recharge est mort sans raison apparente. Il a été remplacé sous garantie.

Cette semaine, Pacman est devenu fou. Il a commencé à tondre en-dehors du périmètre câblé, en cognant tous les obstacles, heureusement sans aller couper les fleurs, ensuite il déclarait être en-dehors de sa zone de travail ; puis en lui demandant de retourner à sa base il s’est mis à tourner en rond, tout perdu.

J’ai eu l’impression q’en manipulant la coque de l’appareil, son diagnostic “hors zone de travail” changeait, comme s’il y avait un mauvais contact dans un capteur. Tout compte fait, je préfère ça qu’une panne totale de l’électronique.

Allons-y pour un démontage en bonne et due forme.

Très vite je suis interpellé par le mauvais état d’un caoutchouc qui devrait protéger une nappe de câbles, depuis le connecteur de recharge jusqu’au châssis. D’autant plus que ce connecteur contient 2 petits cubes coulés dans de la résine, qui doivent être les détecteurs pour se positionner par rapport au fil de périmètre.

Je continue le démontage. Il y a un paquet de vis, c’est assez logique, il faut parfois bien chercher surtout s’il y a des restes d’herbe. 8 vis autour du bloc moteur sont un peu plus petites. Il faut retirer le plateau des lames (3 vis sur une plaque ronde). Il faut retirer le couvercle transparent, pour cela extraire la goupille au milieu de l’axe. Toutes les vis qu’on voit peuvent être retirées, même s’il y en quelques unes qu’on aurait pu éviter de retirer.

Le caoutchouc de cette gaine de câble tombe en lambeaux après moins de 4 ans. Il n’est pas exposé au soleil. J’estime que ce n’est pas normal. Vice de conception ? Vice de matériaux ? C’est fait exprès ?

Tout contre ce câble, se trouve un aimant. Il est certainement associé à un capteur à l’intérieur de la tondeuse pour détecter soit un choc, soit le soulèvement de l’appareil. Cet aimant n’est qu’un tas de rouille. Ici aussi, j’estime que ce n’est pas normal. Vice de conception ? Vice de matériaux ? C’est fait exprès ?

Finalement, comme on peut le voir plus haut, la panne était bien due à un fil gris sectionné à l’intérieur de ce tube en caoutchouc. Ce fil gris fait partie du sysème de positionnement, ce qui explique le comportement erratique.

Je coupe les 5 fils restants à cet endroit, j’allonge d’environ 8 centimètres en soudant 6 fils complémentaires, des gaines thermorétractables individuelles puis enrobage dans de la toile isolante et ajout d’une paire de colsons.

 

 

 

 

 

 

 

Remontage et test de tonte. Pacman est réparé. Le nouveau câble plus long souffre moins des torsions infligées par les mouvements de la carrosserie lors les chocs contre des obstacles, ou retours dans sa base.

(*) Le truc bidule qui se baladait depuis 2015, c’était un morceau de tore en ferrite qui ne vient pas de mon appareil.

 

 

 

Bricolage: bobine Tesla

Voilà encore un petit kit sans prétention acheté chez Banggood (5€ livré chez vous) :

https://www.banggood.com/DIY-Mini-Tesla-Coil-Module-Unassembled-15W-DC-15-24V-2A-Plasma-Speaker-Electronic-Kit-p-1326817.html

Comme à l’accoutumée, le colis arrive dans un petit sachet gris qui contient un sachet de composants et une notice en chinois.

Le QR code imprimé sur la notice nous amène à un document PDF 特斯拉线圈套件制作图文说明.PDF qui sera bien utile.

(Grâce à Google Translate nous apprenons que 特斯拉线圈套件制作图文说明 se prononce: “Tè sī lā xiànquān tàojiàn zhìzuò tú wén shuōmíng” et signifie: “Description graphique de la production du kit de bobines Tesla”)

       
 

Préparation des outils:

  • fer à souder et soudure
  • petite pince coupante
  • tournevis
  • bonus: pâte thermique pour les 2 semiconducteurs
  • bonus: pistolet à colle

 

Identifier les composants et leur polarité, mesurer les résistances en cas de doute.

Souder en commençant pas les plus résistants à la chaleur: connecteurs, résistances, condensateurs, transistors, LED et terminer avec la bobine.

 

        

    

Ci-dessus, on peut voir le très fin fil secondaire de la bobine, délicatement gratté pour pouvoir le souder

    

Pose du fil primaire (3 tours) pour terminer

Alimentation avec 9V sur piles pour un premier test à basse tension

Essai avec la petite lampe néon fournie avec le kit.

        

Avec 15 volts en entrée, la petite lumière bleutée au bout du fil est nettement visible, même en plein jour.

Problème: des arcs éléctriques se forment au contact des 3 spires du primaire avec la bobine du seondaire. Il va falloir un fil un peu plus long et éviter que ça ne se touche.

Voici avec une alimentation de 17,4V

   

et une petite vidéo sur Youtube

 


Copie du site Banggood:

Note: This is a DIY kit, you need to assemble it.

Feature:

 

The Tesla coil can produce high temperature and high-pressure plasma, which can sing, ignition, wireless transmission, and light fluorescent lamp. It has a wonderful arc. It is a very interesting small production of scientific experiments. This is a DIY Tesla coil Kit parts, which needs to be soldered and assembled by yourself.

 

Parameters:

 

  1. PCB size: 4.0mm*8.0mm
  2. Power: 15W
  3. Power input: DC 15-24V. The current is 2A. DC5.5 interface / pin
  4. Audio input: 3.5 socket, can be connected to mobile phone, MP3, computer audio

 

Principle introduction:

 

Tesla coil is a transformer that operates on resonance principle. It was invented by Nicola Tesla, a Serbia American scientist in 1891. It is mainly used to produce ultra high voltage, but low current, high-frequency AC power. The Tesla coil is composed of two groups of resonant circuits (sometimes three groups) coupled. The Tesla coil is difficult to define, and Nicola Tesla has tried a large number of configurations of various coils. Tesla uses these coils to carry out innovative experiments, such as electrical lighting, fluorescence spectrum, X ray, high frequency alternating current phenomenon, electrotherapy, and radio energy transmission, transmitting and receiving radio signals.

 

Tesla function:

 

  1. Electric arc function: the traverse of the rear end will produce an arc. The arc can also ignite.
  2. Septum light function: after the Tesla coil is electric, the fluorescent lamp can be lighted apart.
  3. Music playback function: a new concept loudspeaker for an electric arc to stimulate air to make air vibration produced by plasma. You can play mobile/computer music, but the sound is small.

 

Installation steps:

 

Tips:

 

  1. Install small components at first;
  2. Install complex components preferentially;
  3. Pay attention to the installation direction of components.
  4. Make sure the soldering iron does not touch the components for a long time. Otherwise it is easy to damage the components.

 

Note:

 

  1. This product is safe, power is not high, will not be injured by electric shock, but it is not recommended to touch the top of the coil arc, there will be a sense of burning.
  2. Do not touch the heat sink after a long time power supply, the temperature is very high, especially the use of 24v high voltage heat huge, if necessary, add their own cooling fan cooling, or working hours lead to too hot, please turn off for a period of time Electric use.
  3. Tesla coil is recommended to work when the body or other objects close to the coil, the coil next to half a meter blank can not be other objects, as other objects as a good conductor will make the coil form a good loop, absorbing the coil energy, making Testers Pull the coil at this time the effect of demonstration or deterioration can not be demonstrated!
  4. Do not put cell phones, mp3 and other electronic equipment close to the coil, or the coil will produce high-frequency magnetic field interference, making mobile phones, mp3, and other equipment failure or damage!

 

Note:

 

1.The real color of the item may be slightly different from the pictures shown on website caused by many factors such as brightness of your monitor and light brightness.

  1. Please allow slight deviation for the measurement data.
  2. Please allow 1cm-2cm error due to the hand measurement .

Package includes:

1 x DIY Tesla Coil Module Kit

NO. Component Name PCB marker Parameter QTY.
1 Metal film resistor R1, R4 10K 2
2 Metal film resistor R3, R5 2K 2
3 TIP41 Q2 / 1
4 LED LED1, LED2 3mm 2
5 Audio socket J2 / 1
6 Electrolytic capacitor 1uf C1 1
7 IRF530 Q1 / 1
8 Power socket J1 5.0*2.1mm 1
9 Primary coil L1 2-3T 1
10 Secondary coil L2 350T 1
11 Copper pillar / M3*10 4
12 Screw / M3*6 4
13 Heat sink / / 1
14 PCB / 40*76mm 1

 

 

Domotique, IoT, électronique connectée : ici ça dépasse les bornes !

J’ai acheté cette semaine un relais électronique SONOFF , en vente pour le moment pour 4,78€ frais de port compris, chez Banggood. (lien)Pas de notice, il faut lire un QR-code sur la boîte. Il y a deux autres QR-codes pour l’app iPhone et l’app Android.

Le manuel complet se trouve ici (lien lien)

Ca a l’air sympa, voilà enfin un accessoire facile à configurer, et ça fonctionne juste bien comme annoncé.

J’ai ouvert le boîtier pour constater que la qualité de réalisation est bonne. Ce n’est pas protégé contre l’humidité ou la pluie. Pour 5€ livré chez vous, c’est une bonne affaire.

_______________________________________________

Maintenant on va passer aux points négatifs et ils sont si nombreux que je vais m’abstenir d’utiliser ce gadget tel qu’il est.

  1. Il ne peut être piloté que via une application. Abandonnez l’idée d’un simple navigateur internet.
  2. Cette application fonctionne via un site centralisé hébergé sur Amazon AWS.
  3. Si plusieurs personnes doivent télécommander le même appareil, chacune doit installer l’app, créer un compte personnel et accepter une invitation de la part du propriétaire du relais.
  4. L’application testée dans sa version Android réclame les droits suivants pour pouvoir être installée: Device & App history, Location, Photos/Media/Files, Camera, Microphone, WiFI connection information, Device ID and Call History. Je vous invite à voir les captures d’écran qui expliquent mieux en détail les accès demandés.

    Lors de l’installation de l’app j’ai aussi dû créer un compte avec une classique validation de mon adresse e-mail. Je n’ai pas complété mon n° de téléphone qui était pourtant demandé. N’est-ce pas un peu beaucoup pour allumer ma lampe de jardin à distance ?
  5. Ensuite, comme toutes les communications passent par ce serveur centralisé, il, me sera impossible d’allumer ou éteindre cette lampe qui est tout près de moi, s’il n’y a pas d’internet, si le serveur central est arrêté par le vendeur, s’il se fait hacker, etc.

Etant donné l’intrusion grave dans ma vie privée, et la dépendance au bon fonctionnement d’internet et de l’infrastructure centralisée avec laquelle je n’ai aucune relation contractuelle, j’ai désinstallé aussitôt l’application. Le relais est devenu sans aucune utilité, tel qu’il est.

Cet appareil contient un microcontrôleur programmable ESP8266. L’internet regorge de projets pour reprogrammer la mémoire de ce microcontrôleur. Ca promet du plaisir … L’interface USB-Serial TTL est commandé…

Dans un article suivant, j’explique comment programmer le bouton et la LED.

Collection de liens:

Reprogram Sonoff Smart Switch with Web Server

MQTT -> http://www.hivemq.com/blog/how-to-get-started-with-mqtt

Hacking it -> https://wiki.almeroth.com/doku.php?id=projects:sonoff

ESPurna -> https://bitbucket.org/xoseperez/espurna/wiki/Home

Let’s Control It: https://www.youtube.com/watch?v=fN_QKOWvG1s
https://www.letscontrolit.com/wiki/index.php/ESPEasy

Update 10 novembre 2017: pourquoi il ne faut pas acheter un appareil qui est “possédé” par quelqu’un d’autre (et qui peut décider de bloquer son fonctionnement alors qu’il est en parfait état de marche même dans un environnement non relié à internet)
NEST: http://www.zdnet.com/article/nest-to-brick-revolv-smart-hubs-on-sunday-and-theres-nothing-owners-can-do-about-it/
LOGITECH: https://gizmodo.com/logitech-will-be-intentionally-bricking-all-harmony-lin-1820279591
https://arstechnica.com/gadgets/2017/11/logitech-to-shut-down-service-and-support-for-harmony-link-devices-in-2018/

Edit 15/02/2018: Un article à lire sur la “smart house”. Brrrr… bonjour les mouchards.

Edit 19/05/2018: NEST en panne pendant quelques heures. Ce n’est pas la fin du monde, mais ça touche tous les cleints NEST dans le monde. Articles: TheVerge, Gizmodo.

Sonoff – programmation du bouton et de la LED

Cet article fait suite à un article précédent.

J’ai acheté plusieurs relais Sonoff et je les ai flashés (reprogrammés) avec l’excellent logiciel ESP Easy de Lets Control It.

Pour flasher l’appareil il y a de multiples articles et videos Youtube qui expliquent comment faire. Il faut avoit un UART USB (interface USB vers port série à 3,3 volts) et savoir manipuler un fer pour souder une barrette de 4 jumpers sur la carte mère du Sonoff.

J’ai utilisé la version 2.0.0.-dev12 du logiciel ESP Easy.

Je considère que vous êtes arrivé à enregistrer le mot de passe de votre réseau WiFi dans le Sonoff à ce stade.

Dans cet article, je vais indiquer comment j’ai activé les fonctions basiques du bouton poussoir et de la LED d’état.

Je vais passer en revue les différents écrans de configuration.


Ecran principal


Ecran de configuration de base: donnez un nom unique à votre Sonoff, ainsi qu’une adresse IP fixe. En ce qui me concerne j’ai opté pour une réservation fixe DHCP: le serveur DHCP attribue toujours la même adresse IP sur base de l’adresse MAC.


Dans l’onglet Controllers il y aura lieu d’indiquer les coordonnées de votre serveur domotique si vous en avez un (par exemple Domoticz, ce sera peut-être l’objet d’un article suivant)


Dans l’onglet Hardware, il n’y a rien à modifier (pour le moment).


Voici l’écran Devices. On va éditer la ligne 1 et ensuite la ligne 2, comme décrit ci-dessous.


Détail de l’édition de la ligne 1 de Devices, déclaration du bouton poussoir.


Détail de la ligne 2, déclaration du relais.


Cette phase est importante. Il s’agit des actions que le Sonoff prendra lors d’événements.
– A chaque reboot, envoi d’un mail et positionnement de la sortie (GPIO12) à l’état allumé.
– A chaque pression du bouton, changement de l’état de la sortie GPIO12 ON ou OFF.
– A chaque changement d’état de la sortie GPIO12, changer l’état de la LED (GPIO13, 0=allumée, 1=éteinte)
Notez que pour faire apparaître le menu “Rules” il faudra d’abord lire la suite de l’article. Le script se trouve plus bas pour vous permettre un copier/coller.


Configuration de la notification n° 1.


Configuration du serveur e-mail pour les notifications. Vous pouvez opter pour le serveur mail de votre fournisseur internet, si celui-ci ne vous oblige pas d’authentification ni d’encryptage SSL ou TLS.


Pour finir, une page importante, dans Tools, choisir Advanced.
Cocher “Rules” pour pouvoir accéder à ce menu.
Vous pouvez aussi cocher NTP et le configurer, afin que votre SONOFF connaisse la date et l’heure.


Comme promis voici le script de l’étape ci-dessus “Rules”:

on System#Boot do 
 notify 1,Rebooted
 gpio,12,1
endon

on bouton#Switch do
 if [relais#Switch]=1
 gpio,12,0
 else
 gpio,12,1
 endif
endon

on relais#Switch do
 if [relais#Switch]=1
 gpio,13,0
 else
 gpio,13,1
 endif
endon

Dépoussiérage d’un laptop (archives août 2015)

Quand votre laptop commence à mouliner comme un fou même en l’absence de calcul intensif, il y a de fortes chances qu’il soit encrassé avec de la poussière. Surtout lorsque vous l’utilisez au lit ou dans le canapé en tissu.

Je vous suggère de faire un premier diagnostic au moyen de CPU-Z (CPUID) qui vous permet de relever les températures. Si vous avez des composants au-dessus de 80 °C ça commence à devenir chaud…

Ouverture

Rangement des vis en répérant leur position d’origine

Carte-mère et clavier

Chassis

Refroidisseur, avec le ventilateur démonté

Gros plan sur l’obstruction

Un petit coup d’aspi…

… et c’est reparti… “yapluka” tout remonter.

Bad Behavior has blocked 1165 access attempts in the last 7 days.