Robot Tondeuse Worx WG791E – erreur de conception ? matériaux de mauvaise qualité ? obsolescence programmée ?

En juillet 2015 j’ai fait l’acquisition d’un robot tondeuse de marque WORX, modèle WG791E.

Nous l’avons surnommé Pacman, parce que ça lui va bien.

Trois mois plus tard il tombait déjà en panne totale, car malgré le capteur de pluie cet imbécile continuait à tondre même sous notre drache nationale (pluie abondante en belge). Du coup il a pris l’eau, et l’électronique ou bien les moteurs, n’ont pas trop apprécié.

Retour en réparation chez Teknihall qui me l’a remis en état sous garantie, enfin presque. Il y avait plusieurs vis qui n’avaient pas été serrées, et un truc bidule (*) se baladait dans l’appareil. Depuis la réparation, Pacman suit des trajectoires courbes mais il tond. Sans doute un moteur de roue provenant d’un autre lot.

Depuis lors j’ai subi une deuxième panne, le transfo de la base de recharge est mort sans raison apparente. Il a été remplacé sous garantie.

Cette semaine, Pacman est devenu fou. Il a commencé à tondre en-dehors du périmètre câblé, en cognant tous les obstacles, heureusement sans aller couper les fleurs, ensuite il déclarait être en-dehors de sa zone de travail ; puis en lui demandant de retourner à sa base il s’est mis à tourner en rond, tout perdu.

J’ai eu l’impression q’en manipulant la coque de l’appareil, son diagnostic “hors zone de travail” changeait, comme s’il y avait un mauvais contact dans un capteur. Tout compte fait, je préfère ça qu’une panne totale de l’électronique.

Allons-y pour un démontage en bonne et due forme.

Très vite je suis interpellé par le mauvais état d’un caoutchouc qui devrait protéger une nappe de câbles, depuis le connecteur de recharge jusqu’au châssis. D’autant plus que ce connecteur contient 2 petits cubes coulés dans de la résine, qui doivent être les détecteurs pour se positionner par rapport au fil de périmètre.

Je continue le démontage. Il y a un paquet de vis, c’est assez logique, il faut parfois bien chercher surtout s’il y a des restes d’herbe. 8 vis autour du bloc moteur sont un peu plus petites. Il faut retirer le plateau des lames (3 vis sur une plaque ronde). Il faut retirer le couvercle transparent, pour cela extraire la goupille au milieu de l’axe. Toutes les vis qu’on voit peuvent être retirées, même s’il y en quelques unes qu’on aurait pu éviter de retirer.

Le caoutchouc de cette gaine de câble tombe en lambeaux après moins de 4 ans. Il n’est pas exposé au soleil. J’estime que ce n’est pas normal. Vice de conception ? Vice de matériaux ? C’est fait exprès ?

Tout contre ce câble, se trouve un aimant. Il est certainement associé à un capteur à l’intérieur de la tondeuse pour détecter soit un choc, soit le soulèvement de l’appareil. Cet aimant n’est qu’un tas de rouille. Ici aussi, j’estime que ce n’est pas normal. Vice de conception ? Vice de matériaux ? C’est fait exprès ?

Finalement, comme on peut le voir plus haut, la panne était bien due à un fil gris sectionné à l’intérieur de ce tube en caoutchouc. Ce fil gris fait partie du sysème de positionnement, ce qui explique le comportement erratique.

Je coupe les 5 fils restants à cet endroit, j’allonge d’environ 8 centimètres en soudant 6 fils complémentaires, des gaines thermorétractables individuelles puis enrobage dans de la toile isolante et ajout d’une paire de colsons.

 

 

 

 

 

 

 

Remontage et test de tonte. Pacman est réparé. Le nouveau câble plus long souffre moins des torsions infligées par les mouvements de la carrosserie lors les chocs contre des obstacles, ou retours dans sa base.

(*) Le truc bidule qui se baladait depuis 2015, c’était un morceau de tore en ferrite qui ne vient pas de mon appareil.

 

 

 

This entry was posted in Bricolage, Informations générales. Bookmark the permalink.

9 Responses to Robot Tondeuse Worx WG791E – erreur de conception ? matériaux de mauvaise qualité ? obsolescence programmée ?

  1. Geoffroy says:

    Salut. Merci pour votre poste. Je viens de tomber dessus par hasard car j’ai également des problèmes avec ma Worx (même modèle) et même galère que vous après xx mois. (double retour en garantie).
    Pour le coup elle n’est maintenant plus sous garantie, et j’ai donc décidé de démonter moi même la bestiole pour réparer plutôt que de douiller en SAV.
    Mon problème actuel est “lame couteau bloqué”, et cela ne tourne plus.

    J’ai démonté tout, pas encore trouvé le problème, mais j’ai aussi un gros morceau de ferrite circulaire cassé qui se balade dans l’appareil depuis des mois.

    Je pensais que ma panne actuelle venait de là et je voulais remplacer la pièce, mais à priori non si vous avez complètement bougé la ferrite et que votre Worx est repartie ?! …

  2. fdm says:

    En bas à droite de la photo https://blog.demees.net/wp-content/uploads/2019/06/IMG_20190620_162540_r.jpg vous pouvez voir le tore de ferrite.
    Celui-ci est intact et j’ignore s’il devrait y en avoir un second.
    J’ai l’impression que Teknihall a dû le remplacer et a oublié les miettes dans la machine. Ca se balade depuis le retour de SAV.
    Pour le moteur de lame bloqué, le moteur tourne-t-il bien quand on le bouge à la main ?
    Sur ce moteur il y a 2 nappes de câbles, je suis à peu près certain que le premier est l’alimentation électrique pour le faire tourner, le second doit aller vers des capteurs…

  3. Geoffroy says:

    Hello. Merci pour votre réponse.
    En effet, j’ai 1/2 ferrite aussi. On a donc du avoir le même qui a cassé …. 🙂 Mai si cela tourne sans, super ! 🙂

    Pour le moteur, il semble grippé. En fait après démontage, il s’avère que rien n’est cassé/abîmé à l’intérieur. Quand la tondeuse démarre, elle n’arrive juste pas à lancer le plateau tournant (pas assez de force pour démarrer). Si je l’entraîne à la main, il démarre bien. Mais dès qu’il est en contact avec la pelouse les contraintes sont trop fortes et il stop.
    Donc le problème vient bien du moteur.
    Je l’ai démonté, mais je ne vois rien. Je pense donc changer le moteur.

    Il ne “grippe” pas, mais on sent à chaque tour une résistance “magnétique” si je puis dire qui fait que ce n’est pas fluide. Mais je pense que c’est justement l’aimant interne et que ce n’est pas anormal…

    Je vais voir si je trouve la même référence de moteur et le changer… 🙂

    • fdm says:

      L’autre demi-ferrite n’est pas en miettes dans le moteur ?
      Ce sont des moteurs sans balais, donc c’est normal qu’on sente la résistance des aimants.

  4. Geoffroy says:

    Non j’ai bougé tous les morceaux. Là j’ai le moteur démonté sous les yeux. Il a l’air nickel aussi… vraiment frustrant 😁 je ne sais pas si ce type de moteur peut ainsi délivrer moins de couple et pas juste cesser de fonctionner…

    • fdm says:

      là aucune idée, ça dépasse mes compétences. Et je ne te propose pas un trip Namur-Bruxelles pour que tu essaies le mien, je n’ai pas envie de tout redémonter, là.

  5. Jean-Raymond says:

    Bonjour,

    Voici un fil de conversation qui devrait devenir populaire!
    Même début d’histoire avec un worx magique acheté en 2015, mais qui ne tombe pas en panne pour moi, sauf il y a 3 jours, pouf, sans crier gare.
    Je démonte les parties les plus faciles: la station de base est dans un état épouvantable. Nettoyage, sauf peut-être le led à remplacer, mais pas sûr qu’il participe à l’alimentation.
    Toujours rien; prochaine étape, test de charge de la batterie, puisque c’est la proposition d’autres blogs/vidéos.

    Merci pour vos informations.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *