Comprendre comment fonctionne un hébergement de site web

Posted by

Bonjour,

Dans cet article (en cours de rédaction) je vais essayer de tracer les grandes lignes qui permettent de comprendre les notions élémentaires pour faire fonctionner un site web, et ensuite un cas d’école avec OVH en hébergement mutualisé.

1. Le nom de domaine

Le nom de domaine doit être choisi avec l’extension souhaitée. Chaque extension (.COM, .BE, .FR …) est gérée par un registre (registry), et ce registre applique ses propres règles de fonctionnement, plus ou moins libérales, ainsi que sa tarification de gros.
Par exemple, .EU n’est accessible qu’à des citoyens ou entités ayant un ancrage en Europe.
Autre exemple, .BE va vouloir valider l’exactitude de votre adresse (avec itsme ou eID pour les citoyens belges)

DNSBelgium.be gère les extensions .BE, .BRUSSELS et .VLAANDEREN
EURid gère .EU
AFNIC gère .FR mais aussi plusieurs extensions des territoires outremer.

Le nom de domaine ne peut pas être acquis directement chez le registre (registry), mais auprès d’un revendeur de noms de domaines (registrar). Citons en France: OVH, Netim, Gandi, etc. En Belgique: Combell, Register.be, Emakina, etc. Ces revendeurs ne se limitent pas à l’extension du pays où ils sont localisés.

Le nom de domaine choisi doit évidemment être libre, ou appartenir à quelqu’un avec qui vous avez convenu de vous le céder. Choisissez un nom de domaine sans accents, ou faites-le uniquement en connaissance de cause. La seule ponctuation autorisée est le trait d’union “-“.

Vous paierez la redevance annuelle de votre nom de domaine auprès du revendeur.

Si vous achetez le nom de domaine pour quelqu’un d’autre, c’est son nom qui doit figurer comme titulaire/propriétaire.

Dans cet article, je cite quelques noms de sociétés et je ne suis rétribué par aucune. Le scénario le plus simple et