Amazon victime d’arnaques. Mais c’est un peu de leur faute aussi !

En bref:

Le truand récolte quelques informations essentielles sur l’identité d’une victime future. Mais chose inhabituelle, c’est Amazon et non la victime qui va devoir passer à la caisse.

De quoi le truand a-t-il besoin ?

  • L’adresse e-mail de sa victime (facile à trouver)
  • L’adresse postale de sa victime (si celle-ci a un site web à son nom, le Whois du domaine donne le renseignement)
  • et surtout, un n° de commande que Amazon a déjà livrée.

Le reste est digne d’un roman.

  • Le truand téléphone à Amazon.
  • Amazon ne vérifie que sommairement l’identité de la personne au téléphone.
  • Amazon donne facilement les numéros des commandes précédentes.

Le truand raccroche et rappelle Amazon. Evidemment un autre interlocuteur qui n’est pas au courant de l’appel précédent.

  • Le truand se fait passer pour le client.
  • Il donne le n° de commande.
  • Il prétend ne pas avoir reçu le colis.
  • Amazon renvoie sans discussion la même commande, et ce à une adresse que le truand leur communique !

C’est stupide, non ? D’autant plus qu’Amazon vend de chouettes trucs: des appareils photos, des tablettes, etc !

Source: http://gizmodo.com/5969981/two+for+one-amazons-socially-engineered-replacement-order-scam via CRYPTO-GRAM.

This entry was posted in Fun, Internet niouzes. Bookmark the permalink.