Photo – Balance des blancs – Panasonic Lumix TZ10

Dans un article précédent que je vous conseille de lire avant celui-ci, j’avais mis en évidence que les photos produites par mon appareil Panasonic Lumix TZ10 acheté il y a quelques années, étaient toujours plus ternes que celles produites par d’autres appareils.

J’ai récemment acquis un Olympus OM-D E-M10 MarkII et j’ai pu expérimenter en shootant une scène de jour par ciel voilé, avec les différents de mode de balance des blancs.

L’Olympus a l’avantage de produire des fichiers RAW, ce qui fait que si on a raté sa balance des blancs à la prise de vue, on peut reprendre la photo telle que le capteur l’a vue et y appliquer un autre post-traitement de son choix. Avec le Lumix, si elle est ratée, c’est fichu. Ce qui n’est pas dans la photo JPG (jpeg) est irrémédiablement perdu.

Voici les différentes photos avec un bref commentaire. Vous pouvez cliquer sur chacune des photos pour l’avoir en résolution d’origine. Les onglets ainsi ouverts peuvent être fermés avec control-W.

L’arbre au centre est un érable japonais nain, il commence juste à prendre les couleurs de l’automne. (A l’heure d’écrire cet article il est devenu tout rouge).

La conclusion ? Eviter à tout pris le mode AUTO du Lumix. Préférer les réglages manuels SOLEIL/OMBRE/ARTIFICIEL qui ont un rendu des couleurs plus agréable.

l1-auto

A gauche le Lumix TZ10 en mode balance des blancs AUTO

 

 

 

 

A droite l’Olympus en mode balance des blancs AUTO

 

 

 

 


l2-soleilLumix en mode SOLEIL

 

 

 

 

 

Olympus en mode SOLEIL

 

 

 

 

 


l3-nuageuxLumix en mode NUAGEUX

 

 

 

 

 

Olympus en mode NUAGEUX

 

 

 

 

 


l4-soleil-et-ombreLumix en mode soleil ombragé

 

 

 

 

 

Olympus en mode soleil ombragé

 

 

 


Il reste quelques modes différents que je ne vais pas mettre en comparaison

l5-artificiel-bulbLumix en mode éclairage artificiel à incandescence

 

 

 

 

Olympus en mode éclairage
artificiel à incandescence

 

 

 

 

 

 

Olympus en mode éclairage artificiel au néon

 

 

 

 

 

Et puis on peut jouer aussi bien avec un appareil qu’avec l’autre, par exemple en forçant le blanc sur base d’un objet vert pomme comme référence…

 

 

 

This entry was posted in Informations générales, Photo. Bookmark the permalink.