A propos de l’inefficacité des antivirus

Le 7 mai dernier, j’ai reçu un e-mail suspect avec une pièce jointe.

McAfee please scan this suspect file -- ZY46061UDE - mail(vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessus, ensuite revenez à l’article en appuyant sur la touche “Back” de votre navigateur)

Evidemment ça pue le gros virus.

Je transfère ce mail vers mon adresse professionnelle, qui est protégée par plusieurs antivirus.

Rien n’est détecté. Le mail arrive instantanément avec sa pièce jointe.

Je sauvegarde la pièce jointe sur mon disque dur (avec un nom explicite: “McAfee please scan this suspect file”) et aucun virus n’est détecté.

J’envoie ce fichier au site virustotal.com, qui va le passer au crible au moyen de 57 antivirus différents ! Le diagnostic tombe: pour la totalité de ces 57 antivirus, le fichier est exempt de virus.McAfee please scan this suspect file -- ZY46061UDE

Je le garde au chaud dans un coin, et puis je l’oublie (et évidemment, à aucun moment je n’ai ouvert ce fichier douteux)

Aujourd’hui, 5 jours plus tard, McAfee se réveille et m’informe qu’il y a un fichier infecté sur mon disque dur ! McAfee please scan this suspect file -- ZY46061UDE - 2

Les antivirus sont essentiellement réactifs et arrivent toujours en retard…

Pour les personnes intéressées, vous pouvez télécharger ce fichier infecté à partir de ce lien. L’archive Zip est protégée par un mot de passe qui est l’anagramme de “inefcetd”.

MORALITE: UN ANTIVIRUS NE VOUS PROTEGE PAS COMME IL FAUT.
SEUL VOTRE COMPORTEMENT EST UN GAGE SERIEUX DE VOTRE SECURITE.

Veillez aussi à faire les mises à jour de Windows, Flash, Adobe Reader, Java uniquement depuis les sites officiels des éditeurs.

Une petite semaine de plongée au lac Plansee en Autriche

Très chouette semaine de plongée dans les lacs du Tyrol, en eaux froides d’altitude (5 °C, 1000 m) à des profondeurs jusqu’à 56 mètres.

La météo était franchement mauvaise à notre arrivée. Pluie, pluie, pluie. Les eaux de ruissellement ont une incidence négative sur la visibilité dans le lac. On avait quand même une visibilité de près de 10 mètres ce qui est supérieur à ce que nous connaissons souvent dans “nos eaux habituelles”.

L’environnement est de toute beauté, bien préservé, et à cette saison nous étions presque seuls sur place.

Dans l’eau, face à notre camp, nous pouvions observer deux épaves de dériveurs (l’une à 55 mètres de profondeur et l’autre à environ 20 mètres), de nombreux traîneaux et un chariot qui furent utilisés en hiver par des bûcherons pour transporter des troncs d’arbres en traversant le lac gelé. La glace n’était sans doute pas assez solide…

La faune était présente à toutes les plongées : crapauds jusqu’à 5 mètres, écrevisses, perches, truites, etc.

Ce voyage était organisé par Michael. Ont participé: 6 plongeurs du SIP et deux de leurs épouses, 4 plongeurs du club Fubar Divers, et 4 autres personnes.

Vidéos de Raf, Michael, Christoph, Jean-Marie

Bad Behavior has blocked 1165 access attempts in the last 7 days.