Ah, elle est belle la police belge…

Il serait temps que la police engage un webmaster compétent.

Aujourd’hui j’ai voulu me servir du site www.ecops.be pour dénoncer un site web frauduleux dont l’adresse se termine par .BE et qui est toujours actif à l’heure qu’il est.

Sur le site eCops, la seule manière possible de prendre contact avec la police est de remplir un formulaire en 4 écrans successifs, les classiques nom-prénom, adresse, téléphone, e-mail ; puis l’objet de la plainte (ici: dénoncer un mail faisant la publicité pour un site frauduleux) ; il faut uploader le mail en question ; puis on a un cadre pour rédiger un commentaire final avant de soumettre le formulaire.

Au terme de cette manoeuvre voici le résultat reçu (reproductible à volonté):
ecops.be-26082014_145450

Evidemment il n’y a pas moyen de contacter qui que ce soit par e-mail ou par téléphone pour signaler le dysfonctionnement. On a le choix entre la poste et le fax. HAHAHA !

On est bien, en Belgique. Mais ne le chuchotez pas trop fort.

Une adresse e-mail jetable

Il arrive des fois où on a besoin d’une adresse e-mail jetable pour s’inscrire sur un site web auquel on ne désire pas donner sa vraie adresse.

Voici deux prestataires cités par Brian Krebs dans un article sur l’insécurité des PC dans les hôtels. Un de ces prestataires est Français.

Un de ces services d’e-mail jetable est yopmail.com. Vous pouvez même vous faire envoyer un mail vers une adresse jetable Yopmail sans devoir la créer au préalable. Yopmail accepte tous les mails qui arrivent, et ce pour n’importe quelle adresse déjà utilisée ou non. Vous consultez le contenu de cette boîte à partir d’une page web sans devoir fournir de mot de passe. Il suffit d’être un peu “créatif” dans le choix de l’adresse pour ne pas entrer en conflit avec un autre utilisateur. Lors de la lecture à l’écran d’un mail sur l’inbox Yopmail, vous avez la possibilité de le retransférer vers votre vraie adresse mail. Les mails reçus sur Yopmail sont effacés après quelques jours. Yopmail ne permet que la réception de mail, et le transfert pour sauvegarde personnelle. Pas question d’envoyer donc.

Un autre ce ces services s’appelle 10minutemail.com. Son fonctionnement est différent. Vous visitez le site en question pour recevoir immédiatement une adresse jetable unique qui vous est attribuée. Cette adresse peut alors être communiquée sur le site marchand auquel vous ne faites pas confiance. Sur la page web de 10minutemail, vous pouvez lire les nouveaux mails, les transférer et y répondre pendant 10 minutes. Au terme de ce délai la boîte est supprimée et l’adresse correspondante n’est plus valable.

Bad Behavior has blocked 1165 access attempts in the last 7 days.